mardi 21 septembre 2004

Les humanimaux

Ma première série de gravures, intitulée Lape-moi,
avec les Humanimaux, personnages hybrides, sortes de psychopompes,
de chamans, qui errent dans des paysages dévastés par la guerre.
Ils côtoient les hommes morts qui se transforment en lait, source de vie.
Les humanimaux viennent les laper, pour s'en nourrir et conserver leur immortalité .
Ainsi tout est en boucle.

Les humanimaux, 2004
eau-forte, 21 x 27 cm

La rivière des morts, 2004
eau-forte, 20,5 x 26,8 cm

Le pendu liquéfié, 2004
eau-forte, 21,2 x 26,5 cm

Le bain moussant, 2004
eau-forte, 21,2 x 26,5 cm

La et le lait, 2004
eau-forte, 20,5 x 26,5 cm



La forêt où je me suis pendue


La forêt où je me suis pendue
2004
vidéo, 2 min 10

Lape moi

Lape moi
2004
installation vidéo avec projection au sol
5 min en boucle






lundi 20 septembre 2004

Mandragores

Mandragores.
Deux personnages s'adonnent à une course poursuite dans une forêt de sapins totémiques. Cette action est une métaphore du coït avec une montée progressive en violence jusqu'à la petite mort. Comme dans le mythe de la mandragore, la vie éclot de la mort, créant ainsi un cycle.






Amour et Psyché

Photographies sous forme de portrait d'Amour et Psyché,

Amour

Psyché